Soutien à Thierry, victime de discrimination syndicale

cgt nxp

Lundi 13 novembre 2017

Rendez-vous, cour d’Appel de Caen,

place Gambetta, à partir de 13H15.

 

Son tort… avoir voulu se présenter sur une liste lors des élections professionnelles.

De mars à Aout 2016,  il milite ouvertement dans l’entreprise, sans mandat protecteur car il n’est ni élu, ni mandaté

Le 18 aout, la Direction l’informe qu’une convocation pour un entretien préalable est parti par la Poste le 17/08, sans plus de détail… Mais Thierry devait être candidat en CE et DP, liste déposée le 24 aout.

Le 12 septembre, l’inspecteur du travail envoie un courrier à NXP alertant qu’il faut demander l’autorisation administrative pour licencier un salarié en imminence de candidature. NXP n’est pas inquiété par ce rappel à la loi et continue la procédure normale…

Thierry doit être réintégré chez NXP.

ob_c78de2_non-a-casse-code-du-travail-2

Publicités